22 mai 2012

Lexique surprenant

C'est un défi de trouver une image pertinente pour un tel billet...

Voici quelques mots qu'on emploie à l'occasion, et dont le véritable sens n'est pas celui de la croyance populaire.


Éventuellement (BDL)


On voit souvent cet adverbe employé sous le sens de «à un moment ultérieur», ou simplement «plus tard». Mais son véritable sens serait plutôt, en quelque sorte, «peut-être plus tard». Par exemple, «mon casque me servira éventuellement» indique qu'il est possible, mais pas du tout certain, que survienne une situation où ma tête sera protégée par mon casque.


On ne dira pas «le projet s'est éventuellement concrétisé», phrase qui serait alors incohérente, mais plutôt «le projet s'est finalement concrétisé».


Si vous demandez «à quelle heure rentreras-tu à la maison?», méfiez-vous de la réponse «éventuellement», qui signifie que l'interlocuteur n'a peut-être pas du tout l'intention de rentrer...


Intrigant (Larousse; merci Guillaume)


Si je vous dévoile un renseignement qui vous met la puce à l'oreille, qui vous intéresse, vous donne envie d'en savoir davantage, vous laisse perplexe, suscite votre curiosité... diriez-vous que c'est intrigant?


Le terme anglais «intriguing» possède ce sens. Mais ce n'est pas le cas du mot «intrigant», un nom qui fait plutôt référence à une personne qui utilise l'intrigue — synonyme ici de magouille, de manigance... — pour parvenir à ses fins. Bref, un intrigant est un fin renard, ou un manipulateur, selon votre point de vue.


Notez que «intriguing» est pourtant dérivé du verbe français «intriguer», qui signifie à la fois «magouiller» et «attiser la curiosité».


(Note : Les sources semblent diverger sur celui-ci. Le mot «intriguant» pourrait correspondre à «intriguing»...)


Naguère et jadis (BtB; merci Simon)

Jadis, on pouvait observer une sous-espèce de ratons laveurs endémique de la Barbade, mais le dernier spécimen connu a été écrasé par une voiture en 1964. On comprendra que «jadis» signifie ici que ça fait longtemps. On aurait pu dire «autrefois».

Naguère, on retrouvait l'oryx algazelle dans les steppes du Niger, du Tchad et du sud de la Lybie. Diriez-vous que «naguère» a un sens proche de «jadis»?


C'est plutôt le contraire : «naguère» signifie «il n'y a guère» longtemps.


L'oryx algazelle s'est éteint à l'état sauvage dans les années 1990, mais on continue de l'élever en captivité en prévision d'une réintroduction dans son élément naturel.


Second et deuxième (Sindy Latreille, entrée du 20 avril)


En voici un dernier qui est plutôt obscur et peu respecté.


Après un échec, prenez-vous un second départ? Si c'est le cas, je vous souhaite de tout cœur que cette fois sera la bonne, car «second» signifie qu'il n'y aura pas de troisième. Mieux vaut prendre un deuxième départ, au cas où ce ne serait pas le dernier.


Sindy offre comme exemple l'importance de choisir le bon terme lorsqu'on parle de Deuxième/Seconde Guerre mondiale...

2 commentaires:

Guillaume Lajeunesse a dit...

Naguère : je suis heureux d'apprendre pourquoi ce mot est composé ainsi !

Alexandre Béland a dit...

Ce fut l'objet d'une de ces discussion qui ont fait la belle époque (de mon point de vue) de l'équipe courriel de VL, naguère.

Publier un commentaire