17 octobre 2009

J'ai posé ma fenêtre à l'envers

J'habite sur la 5e avenue à Verdun. Je possède donc, comme bon nombre de mes voisins immédiats et éloignés, une fenêtre démesurément haute par rapport à sa largeur. Elle donne sur un gros arbre qui refuse de perdre ses feuilles et de me laisser voir dehors.

Dans le bas de la fenêtre en question se trouve la partie qui peut s'ouvrir, de façon latérale. J'ai pensé, en mai, y installer ma machine à air climatisé, mais le projet a été repoussé jusqu'en septembre pour cause de paresse. Et parce que c'est crissement lourd, cette machine.

En septembre, ce n'était évidemment plus le temps d'installer une telle chose.

J'ai quand même réussi, au prix d'un effort certain, à retirer la première moitié de la double fenêtre du bas (celle du haut est immuable et plus grande que moi).

Le problème est survenu au moment de remettre en place les morceaux arrachés. Dans l'ensemble, ça fonctionne. Sauf que j'ai posé à l'envers une des vitres, ce qui fait que le bout nécessaire à l'ouverture de la chose se trouve maintenant vers l'extérieur, donc au milieu de la fenêtre double. Bref, à un endroit où il est impossible de l'atteindre.

C'était un billet témoignant d'un échec ridicule. Je le conserve comme une note indiquant quoi ne pas faire l'an prochain.

0 commentaires:

Publier un commentaire