12 mars 2009

Rallye métro-bars #1 : Guy-Concordia

En guise d'introduction, voici de quoi il s'agit : périodiquement, Ben et moi-même pigerons au hasard une station de métro un soir de match du Canadien, et trouverons à partir de cette station un endroit où regarder la game.

La préparation est nulle, la pige, finale. Toutes les 68 stations du métro montréalais sont éligibles.

Chaque coin de béton, de gazon, de terre ou de garnotte mérite qu'on s'y attarde un moment lorsqu'on aime cette ville. Nous en connaissons déjà des grands bouts, mais nous avons la conviction qu'en nous projetant aléatoirement sur un coin de rue ou un autre, et en faisant un minimum de marche, il sera chaque fois possible de découvrir des endroits qui en valent la peine.

Notre version de «se projeter aléatoirement» consiste donc à piger des stations de métro et à marcher dans leurs environs jusqu'à trouver un endroit qui sera notre maison pour une soirée. Premier arrêt : Guy-Concordia, le mardi 24 février dernier. Les Canucks rendaient visite au Canadien.

À priori, nous connaissions deux endroits à proximité de cette station de l'ouest du centre-ville : le Sharx Pool Bar et la rue Crescent. Cette dernière étant davantage en territoire appartenant à Lucien-L'Allier, et le Sharx étant déjà connu, nous avons sillonné les quelques rues de l'entourage sud-est immédiat de la station de métro, ouvrant l'oeil à la recherche d'un havre muni de bière et d'une TV.

Notre marche nous a menés sur Mackay jusqu'à René-Lévesque, puis sur Guy en remontant vers Sainte-Catherine. Chemin faisant, nous avons rapidement écarté l'idée d'aller voir si quelques étrangers n'avaient pas envie de partager le match avec nous à l'auberge de jeunesse Hi-Montréal. Presque en face, la curieuse structure circulaire surplombant l'entrée de l'Hôtel Maritime a aussi brièvement attiré notre attention.

Cependant, c'est tout juste en face du Couvent des Soeurs Grises, sur Guy, que nous avons finalement trouvé ce qui allait devenir notre refuge de la soirée, le Andrew's Pub.

Il s'agit d'un pub/taverne dans un sous-sol, où la sympathique barmaid a augmenté le volume de la télé tout en nous offrant de la grosse Labbat 50 à un prix abordable. Le popcorn gratuit a constitué un avantage louable, mais gare à votre lobe frontal en revenant des toilettes, car le plafond et la dernière marche ont un petit problème d'alignement qui pourrait vous octroyer un aller simple vers le sol.

Tout comme le Canadien, qui a gagné 3-0 ce soir-là, ce fut une splendide victoire pour Guy-Concordia. Nous retournerons aussi probablement chez Andrew, car nous y avons trouvé le confort qu'on espère d'un bar, l'accueil chaleureux qu'on recherche chez une barmaid, et les murs en bois qu'on voudrait voir partout (sauf là où il y a des murs en brique).

Pistes d'exploration dans les environs : le nord de la station, où la rue Guy devient le chemin de la Côte-des-Neiges; l'ouest immédiat du métro, les rues Saint-Mathieu, Saint-Marc; est-ce qu'il y a un bar dans l'université Concordia?

Voir le compte rendu de Ben (bien mieux écrit).

2 commentaires:

Felix a dit...

Guy-Concordia?
La question ne se pose pas, c'est chez les Irlandais de Brutopia qu'on va voir la game!

Raton a dit...

C'est clairement en territoire de Lucien-L'Allier. Ce jeu n'a pas beaucoup de règles, mais il ne faut pas tricher.

Probablement que si on ne découvre rien de nouveau lors de la pige de Lucien, on risque de regarder un bout au Brutopia et traverser la rue pour tester le nouveau Madhatter, qui a encore déménagé.

On pige ce soir. J'espère que pour la St-Patrick, on ne se retrouvera pas au métro De la Concorde...

Publier un commentaire